Thought Field Therapy® -TFT-

Aujourd’hui, je vous parle de La thérapie du champ mental ou Thought Field Therapy®

 Comme vous le savez ou pas , je suis la seule à pouvoir enseigner la TFT dans les pays francophones, c’est assez pompeux , je reconnais 

Du coup, j’en profite pour faire une série de vidéos grand public 

 

Et aussi, j’ai demandé à Joanne Callahan, la veuve de Roger, avec qui je me suis formée aux Etats Unis, de publier mes videos sur sa chaine avec les sous titres en anglais, comme quoi mon projet avance et à petits pas 

 

Tout d’abord, mon générique et je vous parle TFT juste après :

 

C’est  LCP et bienvenue sur ma chaine

 

Le meilleur endroit pour apprendre à transformer votre vie même  avec votre maladie grâce à la psychologie énergétique et surtout

Devenir libre et vivez en harmonie avec Lyme ou votre maladie chronique 

Aujourd’hui, je vous parle donc de La thérapie du champ mental ou Thought Field Therapy et nous allons voir son origine , 

 

Et cette vidéo sera consacré à l’origine de cet outil 

Créée par  Roger Callahan à partir de l’acupuncture, la psychanalyse et la kinésiologie appliquée, la thérapie du champ mental soigne les troubles psychologiques.

la TFT, qui signifie en anglais par « Though Field Therapy » a été traduite en français thérapie du champ mental et en canadien thérapie du champ de pensée  

la TFT a révolutionné le monde de la psychologie bien avant l’EFT, nous allons voir dans cette vidéo son origine puis ses spécificités et enfin pourquoi je l’utilise dans la méthode AGIS, et surtout dans le cadre de mes accompagnements Lyme ou maladies chroniques 

 

Les origines de la thérapie du champ mental c’est TCM ou TFT, je conserverais dans cette vidéo TFT

 

Au début des années soixante-dix, le président des Etats-Unis, Richard Nixon, était en visite officielle en Chine. Pendant son séjour dans ce pays, un des journalistes qui l’accompagnait a dû subir une intervention chirurgicale d’urgence. Pour toute anesthésie, les médecins chinois employèrent l’acupuncture qui, après cet événement extraordinaire, éveilla prodigieusement l’intérêt des occidentaux. Un peu plus tard, un psychologue californien, Roger Callahan, s’est demandé si le principe des méridiens ne pouvait pas être utilisé pour résoudre les troubles psychologiques. Ancien élève et collaborateur d’Albert Ellis, fondateur de la thérapie rationnelle émotive, il avait longtemps pratiqué la thérapie cognitive et comportementale, mais avec une certaine insatisfaction quant aux résultats obtenus. Il avait une patiente, appelée Mary, Mary Ford, qui souffrait d’une phobie de l’eau. Elle faisait sa toilette avec le moins d’eau possible et en ressentant, de toute manière, une énorme angoisse. Pour la désensibiliser et la libérer de sa peur de l’eau, Callahan eut l’idée de la convier à s’asseoir près de sa piscine, puis, face à l’appréhension qu’elle ressentait, lui a posé la question suivante : “Où est-ce que vous ressentez l’angoisse dans votre corps ?”. “Dans l’estomac”, répondit-elle. Le psychologue s’est alors souvenu qu’une extrémité du méridien associé à la peur se situait dans l’estomac et que l’autre extrémité se terminait à un point situé sous l’œil.

 

Il a donc demandé à sa patiente de penser à la peur de l’eau et de tapoter doucement, mais fermement, de manière répétitive, ce point situé sous l’œil. Immédiatement après s’être exécutée, Mary s’est mise à courir en criant : “Docteur Callahan, c’est parti !”. Il lui a demandé : “Qu’est-ce qui est parti ?”. “La peur de l’eau”, dit-elle en entrant résolument dans la piscine. Se rappelant qu’elle ne savait pas nager, le docteur Callahan s’est vivement alarmé. Voyant sa détresse, Mary lui dit : “Ne vous inquiétez pas, je n’irai pas là où c’est profond”, et elle a commencé à patauger dans l’eau en riant. Vingt ans après cette séance unique, Mary reste libérée de sa peur de l’eau. Pour Callahan, cette expérience a marqué le commencement de recherches plus poussées. Après avoir étudié la kinésiologie appliquée et approfondi ses connaissances en acupuncture, il a mis au point une série de protocoles destinés à traiter divers troubles émotionnels, ajoutant notamment d’autres points à son traitement de la phobie. Initialement, il appela sa méthode “Callahan Techniques”. Plus tard, son système de psychothérapie a été désigné par l’expression “Thought Field Therapy”, c’est-à-dire en français, “Thérapie du Champ Mental”.

 

 

Bien des années plus tard,  La thérapie a été reconnue en 2016 comme étant un moyen thérapeutique ayant fait ses preuves. Elle est actuellement inscrite au registre de la SAMHSA (Substance Abuse and Mental Health Services Administration) aux Etats Unis

 

 

Pour ceux qui me connu naissent , vous savez qu’en cabinet, j’utilise une méthode que j’ai appelée AGIS, qui signifie approche globalistique intégrative et spirituelle

Et j’utilise la TFT, et pour l’Utilisation de la TFT? 

 

Lors du processus de rééducation AGIS, certains traumatismes ou blocages affectifs peuvent s’exprimer sous forme d’images mentales, de réactions émotionnelles ou même des douleurs physiques telles que des tensions musculaires. Ces réactions sont tout à fait normales et signes d’un retour à l’équilibre nerveux au même titre que les bâillements ou la sensation d’euphorie, je suis amenée à stimuler les points chinois d’acupuncture par simple pression ou, par stimulation, j’utilise les algorithmes de la TFT,  qui sont des circuits correspondant au type de réaction du client.

La  TFT est un adjuvant à AGIS, Elle est  intéressante pour permettre de passer certains caps avec plus de confort et de facilité.

 

 

Quelles sont les spécificités de cet outil  et à quels courants se rattachent-t-elles?

 

 

Callahan définit le champ mental comme un champ invisible associé à une pensée particulière et ayant un effet sur les émotions d’une personne. 

Par exemple, quelqu’un qui souffre d’une phobie de l’avion peut ressentir de l’angoisse rien qu’en pensant à son prochain voyage par avion. Un sujet victime d’un traumatisme peut ressentir une détresse émotionnelle simplement en se remémorant l’événement en question. 

 

Selon Callahan, ces émotions désagréables sont autant d’informations, condensées sous la forme d’énergies, qui perturbent le champ mental. Sa thérapie permet donc d’éliminer rapidement ces émotions, autrement dit de supprimer de telles perturbations énergétiques, par des tapotements sur des points des méridiens selon une séquence particulière. Cette méthode, bien qu’elle soit fondée sur une acupuncture qui date de plus de cinq mille ans, représente une véritable révolution et ne ressemble en rien aux thérapies conventionnelles, puisque la guérison, ici, ne passe pas par l’intellect mais par le système énergétique de la personne. C’est pourquoi la Thérapie du Champ Mental est classée dans le mouvement appelé “Psychologie de l’Énergie” ; mais, en réalité, elle relève à la fois de la physique quantique, de la biologie, de la psychologie clinique, de l’acupuncture et de la science orientale du système énergétique mental et physique.

 

Qu’est-ce que la psychologie énergétique ?

La psychologie de l'énergie (PE) est une approche corps-esprit visant à comprendre et à améliorer le fonctionnement humain. La PE se concentre sur la relation entre les systèmes bioénergétiques, les neuro et les processus électrophysiologiques, et les fonctions mentales impliquant des pensées, des émotions, des sensations, et le comportement. Ces systèmes et processus existent et interagissent au sein de l’individu et entre les personnes. Ils sont également influencés par les facteurs culturels et environnementaux.

Dans le cadre de la PE, les questions émotionnelles et physiques sont reflétées dans les facteurs bioénergétiques dans et autour du système esprit-corps-énergie. Ce système entrelacé et interactif implique une communication complexe impliquant des processus neurobiologiques, l'électrophysiologiques innés, mais aussi de la psychoneuroimmunologie (PNI), de la conscience, et des aspects cognitifs, comportementaux et émotionnels des modèles.

L'utilisation de l'EP a permis de développer des méthodes et des modèles associés pour traiter les problèmes psychologiques et émotionnels, faciliter la santé et le bien-être, et améliorer la performance humaine. Ces modèles et méthodes sont généralement utilisés dans le cadre d'un programme d'intégration ou cadre holistique et comprennent, sans s'y limiter, la psychothérapie, le conseil, le coaching, la médecine intégrative, et d'autres modalités de guérison.

 

 

Origine de la psychologie énergétique ?

Le terme psychologie énergétique décrit un nouveau champ d’interventions psycho-corporelles qui équilibre, restaure et améliore le fonctionnement humain en stimulant le système humain d’énergie subtile.

Ces techniques se sont répandues partout dans le monde, en grande partie via Internet, et on a pu observer qu’elles catalysaient des changements rapides, spectaculaires et durables au niveau cognitif, émotionnel et comportemental.

Le dénominateur commun qui sous-tend les techniques de psychologie énergétique implique la mise en mouvement de l’énergie corporelle, que ce soit par le biais de stimulations de points spécifiques sur le corps, par le toucher ou par l’intention.

La psychologie énergétique prend racine dans la médecine traditionnelle chinoise, le qi gong et le travail des pionniers modernes tels que George Goodheart, chiropracteur et fondateur de la kinésiologie appliquée en 1964, l’Australien John Diamond, psychiatre et le psychologue Roger Callahan, fondateur de la Thought Field Therapy.

Au cours des trente dernières années, depuis la découverte de Callahan, plus de trente variantes de ces techniques sont apparues.

Les modalités de la psychologie énergétique incluent des thérapies telles que l’Emotional Freedom Technique (EFT), la Thought Field Therapy (TFT), la Tapas Acupressure Technique (TAT), l’Advanced Integrative Therapy (AIT), la Neuro Emotional Technique (NET), la Heart-Assisted Therapy (HAT) et le Healing from the Body Level Up (HBLU).

Sous cette panoplie de théories et techniques, les modalités de la psychologie énergétique combinent l’exposition intentionnelle et imaginaire et la stimulation énergétique, l’équilibrage énergétique ou les deux. Apparemment simple dans la technique, les résultats peuvent être rapides et surprenants.

La version la plus populaire de la psychologie énergétique et de toutes les thérapies basées sur les méridiens est l’EFT, Emotional Freedom Technique. (Extrait d’un article de John Freedom) Source IFPEC.

 

Comment fonctionne la Psychologie Energétique?

Les neurosciences ont montré que tous les événements que nous vivons sont enregistrés dans notre inconscient.

Plus l’événement est chargé émotionnellement et plus il est présent, engrammé dans notre mémoire à long terme et également dans les cellules de notre corps. 

Les traumatismes, petits ou grands, vont donc laisser des « cicatrices émotionnelles » à l’intérieur de chacun d’entre nous. Ces « cicatrices » sont en réalité des perturbations énergétiques inscrites dans nos corps.

Ces cicatrices vont nous faire mal à chaque fois qu’un événement que nous vivons dans le présent va venir « appuyer dessus ».

Par exemple, si un instituteur malveillant grand avec une grosse moustache m’a humilié devant toute la classe quand j’étais enfant, il est probable que je me sente mal à l’aise à chaque fois que je me retrouve en présence d’un homme grand avec une moustache sans savoir pourquoi, ce qui va encore amplifier mon problème et même le renforcer.

La psychologie énergétique et la technique de libération émotionnelle qu’est l’EFT va nous permettre de supprimer ces cicatrices grâce à un rééquilibrage énergétique. La perturbation énergétique créée par l’événement passé est alors dissoute.

Ce phénomène a été expliqué par plusieurs études scientifiques dont deux recherches au sein de la prestigieuse faculté de médecine de Harvard

Expliqué de manière plus scientifique, les protocoles de psychologie énergétique combinent la stimulation de points d’acupressure avec l’activation d’émotions dont le patient veut se débarrasser par l’exposition imaginaire, en gardant généralement à l’esprit un souvenir problématique ou un déclencheur émotionnel.

Cela provoque simultanément une accentuation de l’état d’alerte (par l’exposition imaginaire) et une atténuation de l’état d’alerte (par les signaux électromagnétiques envoyés au système limbique lors de la stimulation d’acupoints). 

En réconciliant ces signaux contradictoires, le cerveau devient capable de faire face au souvenir ou au déclencheur sans que le système limbique ne soit activé  

C’est la raison pour laquelle dans les séances de psychologie énergétique, le patient est invité à penser à un souvenir (un accident, …) ou un déclencheur (lorsqu’il y a trop de monde autour de moi, …) qui s’accompagne d’une émotion gênante, bloquante ou paralysante.  

Source : Jean-Michel Gurret

Les applications de la Psychologie Energétique

Les applications de la PE intègrent dans le processus de traitement des composants énergétiques naturels qui comprennent, sans s'y limiter, les méridiens, les chakras, les champs biologiques et l'activité électromagnétique du corps, du système nerveux et du cœur. Les thérapeutes en PE combinent des interventions cognitives et physiques avec l'activation d'un ou plusieurs systèmes de bioénergie humaine. Certains se concentrent sur la façon dont la pensée et l'intention s'expriment dans le système bioénergétique, et explorent la valeur thérapeutique de l'utilisation précise du langage et de l'intention congruente. Les approches de la PE s'adaptent et s'intègrent facilement dans la plupart des modèles de psychothérapie, d’orientations de soins de santé et des modèles d'amélioration des performances. Les approches de la PE sont souvent extrêmement rapides, ont peu d’effets indésirables, et sont généralement vécus comme des moyens d'action autonomes par les clients et les patients, et se prêtent facilement à des protocoles d'auto-assistance.

Dans le monde clinique, les modèles de la PE ont été appliqués avec profit à l'évaluation et au traitement des traumatismes, de l'anxiété, de la dépression, de la douleur, du stress, des problèmes psychophysiologiques, et des comportements d’auto-sabotage. Les prestataires de soins de santé, convaincus, aident à réglementer et promouvoir la santé émotionnelle et physique. Il a été démontré que les résultats des traitements de la PE sont durables et relativement rapides. Il existe actuellement plus de 100 études de recherche, dont 50 essais contrôlés randomisés publiés dans des revues professionnelles et à comité de lecture, confirmant la valeur de traitement de la PE. Considérés comme un ensemble de connaissances, ces résultats suggèrent que la PE répond aux critères d'un traitement fondé sur des preuves. En fait, en 2016, la Thérapie du Champ Mental, la TFT (Thought Field Therapy) a été validé par le NREPP (National Repertory of Evidence Based Practices and Procedures, une division de la SAMHSA aux États-Unis) en tant que traitement fondé sur des preuves.

 

Dans le monde de l'entraînement et de la performance, les modèles de la PE ont été appliqués avec profit dans de nombreux domaines d'amélioration des performances, notamment le sport, l'éducation, les affaires et les questions de style de vie liées à la gestion du poids, aux relations et aux finances.

 

Sources : ACEP Association for Comprehensive Energy Psychology